2,5 ans et toujours pas de décision sur les plaintes de streaming

19 Juil 2021

En janvier 2019, nous avons déposé des plaintes contre huit services de streaming pour ne pas avoir répondu correctement aux demandes d'accès simples. En tant que l'un des droits les plus fondamentaux en vertu du GDPR, le droit d'accès permet aux utilisateurs de savoir quelles données une entreprise possède sur eux et comment elles sont utilisées

Deux ans et demi exactement après que nous ayons déposé les premières plaintes, le manque de conformité au GDPR reste évident : une seule des huit plaintes a été résolue. Dans le cas qui a été résolu, noyb a poursuivi l'autorité responsable en justice. Les sept autres affaires n'ont toujours pas été tranchées et l'une d'entre elles a été littéralement perdue par une autorité

De plus, les autorités concernées ne fournissent pas d'informations concrètes sur l'état d'avancement de ces affaires. Comme on peut le voir sur le calendrier, noyb demande régulièrement des mises à jour aux autorités mais n'obtient que des promesses vides. En définitive, deux ans et demi n'est pas un délai raisonnable pour que les utilisateurs attendent d'exercer leurs droits fondamentaux. Alors que le GDPR donne aux utilisateurs le droit à la vie privée, de nombreuses autorités compétentes semblent incapables de faire respecter ces droits - il est probable que certaines données soient même déjà supprimées. noyb continuera à travailler pour que les droits fondamentaux soient applicables à tous